Bilan couture automne-hiver

Mar 31, 2023 | Couture, Inspirations | 0 commentaires

Durant l’automne-hiver, j’ai cousu plusieurs pièces et notamment deux vestes, une jupe, un short et une robe. Des vêtements qui m’ont permis de coudre pour la première fois différents tissus tels que le tweed, du tissu matelassé, du jacquard, mais aussi de me perfectionner à la couture de la maille. Découvrez-les dans ce bilan couture automne-hiver ! 

La veste Dahlia

Cette veste, c’est d’abord le coup de coeur d’un tissu en jacquard fleuri, de jolis boutons vintage chinés dans une brocante, la trouvaille du patron parfait puis une longue pause entre le début et la fin du projet.

Couture d’une veste à l’inspiration vintage

Le patron Dahlia, provient du livre   » Ma garde-robe bohème chic  » de Charlène Plaut. Il s’agissait de ma première veste, et certainement pas la plus facile pour commencer je dois l’avouer. Entre les poches plaquées, la pose d’une parementure, du biais et la boutonnière, il y avait de nombreuses étapes plus ou moins difficiles pour mon niveau. D’autant plus que j’avais peur d’abîmer ce joli coupon de Pretty Mercerie achetée plusieurs mois auparavant.

Finalement, j’ai pris le temps et j’ai réussi à finaliser la veste. J’en suis très fière, je trouve les finitions proposées par le patron vraiment très belles. La coupe cintrée est élégante, et le tissu ainsi que les boutons choisis lui donnent un look vintage que j’adore !

Je l’imagine aussi dans un tweed ou un lainage.

Donc même si vous êtes débutant(e), lancez-vous, elle en vaut la peine !

A savoir : prenez bien vos mesures et réalisez une toile. J’ai dû coudre la veste en 38 alors que je fais habituellement du 36. Il faut aussi savoir que les manches sont assez courtes, donc si vous les aimez tombantes sur la main, il faut les rallonger. 

La jupe Ambre

La jupe Ambre est également une création de Charlène Plaut, que vous pouvez retrouver dans son livre « Mon premier vestiaire à coudre ».

Réalisation d’une jupe longue 

Cette jupe longue intemporelle à la taille élastique est parfaitement adaptée aux débutants en couture. 

Ici, je l’ai cousu dans le twill de viscose Hilma River de Atelier Brunette. Une matière que je conseille vivement pour ce modèle au tombé parfait.

J’aime beaucoup la porter. Les motifs sont originaux, sa longueur est idéale et la découpe des pièces lui apporte un très joli mouvement. 

Je n’en dis pas plus, puisque j’ai déjà écrit un article à son sujet, que vous pouvez lire ici. Mais vous l’aurez compris, je l’adore !

 

La veste La modeuse

La modeuse, patron de Alexandra Création, c’est le projet facile et rapide par excellence ! 

Une veste matelassée rapide à coudre

Pour cette veste, j’avais envie d’un tissu matelassé lumineux et clair, et je suis complètement tombée sous le charme de ce tissu de Mercerine.

Initialement, le patron prévoit d’y ajouter des poches et des boutons pressions, mais personnellement, je l’imaginais plutôt comme la veste que tu enfiles aussi bien à la maison pour chiller que  pour aller te balader habillée d’un pull, un jean et des baskets !

En tout cas, si vous êtes débutant(e), la seule difficulté réside dans la pose d’un biais (extrêmement long), mais sinon, il n’y a rien de bien compliqué !

 

Le short Mimosa 

J’ai de nouveau succombé au short Mimosa du livre « Ma garde-robe bohème chic » de Charlène Plaut, mais cette fois-ci pour une version hivernale !

Mimosa cousu dans un tweed pour l’hiver

J’avais adoré la version de mon short Mimosa cet été, et j’avais envie d’en faire une version pour l’hiver. Je me suis donc inspirée de Chanel, mais aussi, et surtout, de Suncoo.

En effet, il y a deux ans, j’avais fait une capture d’écran d’un ensemble tailleur, short et blazer, de Suncoo assortit dans un tweed bleu marine, vert et rouge (voir photo 2). A l’époque, j’avais failli craquer mais le prix m’en a dissuadé. Mais par je ne sais quelle chance, je suis tombée exactement (quasiment ?) sur le même tissu sur le site  Les Coupons de Saint Pierre. C’était donc l’occasion parfaite pour me réaliser ce fameux short, qui ne m’était jamais sorti de la tête !

Encore une fois, l’étape la plus compliquée pour moi était la couture du zip invisible. Etonnamment, coudre le tweed ne m’a pas semblé difficile, notamment grâce à ma surjeteuse qui facilite grandement le travail. En revanche, il ne faut pas se tromper, car lorsqu’on veut découdre une couture, il faut du courage pour retrouver son fil ! 

J’ai toujours aimé le total look en tweed, je compte donc réaliser la veste assortie. Je trouve qu’avec le bord brut et cette ceinture dorée, cela imite totalement l’univers Chanel que j’admire tant !

La robe Amoroso

J’avais envie de me coudre une robe en maille pour la saison, l’occasion pour moi de travailler cette matière extensible. J’ai donc craqué sur le modèle Amoroso de Charlotte Jaubert.

Une robe en maille élégante 

Grâce à ma surjeteuse, coudre ce tissu en maille, ainsi que les étapes de confections ne m’ont pas semblé très difficiles. Les seules étapes délicates et qui m’ont demandé de la patience, étaient la réalisation du col cousu avec un élastique et la couture des poignets afin que la couture tombe parfaitement alignée avec la couture de la manche. 

A savoir : il existe plusieurs versions de la robe Amoroso, notamment avec un revers simple plutôt que des poignets et un joli dos nu.

Après l’achat et la réalisation de ce modèle, je savais que le plus compliqué pour moi serait d’habiller et assumer cette robe. Habituellement , je ne porte pas de robe totalement moulante et je trouve qu’il est difficile de trouver des chaussures qui vont avec. Pour autant, je la trouve sublime : le col souligne le décolleté, les manches lui apportent une touche plus décontractée et la fente est hyper élégante. En plus, le patron est très clair !

 

Vous avez découvert l’ensemble de mes pièces cousu ces derniers mois. J’espère que ce bilan couture automne-hiver vous aura plu. Vous avez pu découvrir cinq vêtements aux tissus, coloris et looks différents. J’aurais aimé vous présenter une dernière pièce : une surchemise que j’ai commencée à la fin de l’hiver, mais celle-ci n’est pas encore finalisée. Affaire à suivre…

Si vous cherchez déjà de l’inspiration pour vos projets couture printemps-été, j’ai réalisé en septembre dernier, mon bilan couture de l’été (et il y a des pépites) !

Fabriquer de la dînette en feutrine

Fabriquer de la dînette en feutrine

Vous souhaitez fabriquer de la dînette pour enfant ? Découvrez dans cet article, comment avec de la feutrine, vous allez pouvoir créer des pâtes, champignons et sachets de thé. Une activité agréable pour vous et ludique pour l’enfant. Vous trouverez également, à la fin de cet article, un tutoriel pour customiser les boîtes de rangement à aliments avec du Vinyle et une Cricut.

Comment fabriquer un marque-page en cuir ?

Comment fabriquer un marque-page en cuir ?

Vous cherchez une idée cadeau de dernière minute ? Une jolie attention unique et personnalisée ? Je vous montre comment faire un marque-page en cuir. Une création que je réalise grâce à ma Cricut Maker et des chutes de cuir en quelques minutes seulement. A la fin de cet article, je vous montre également comment réaliser votre packaging (car chaque petit détail compte) !

DIY Noël – Marque-places et étiquettes cadeaux

DIY Noël – Marque-places et étiquettes cadeaux

S’il y a bien une chose que j’aime le plus à Noël, c’est imaginer comment je vais personnaliser la décoration de table et mes paquets cadeaux. Cette année, j’ai trouvé une idée deux en un. Il s’agit d’une étiquette personnalisée, qui peut être utilisée aussi bien en marque-place que pour embellir vos paquets cadeaux. Un DIY simple et élégant pour personnaliser vos décorations de Noël !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *